Le HCA bientôt à la maison

07/11/20208min
Capture-decran-2020-11-07-a-10.16.41-1280x598.png
HCA Hockey Club Ajoie

Thomas, c’est clairement une saison particulière qui se dessine de plus en plus pour le sport professionnel. Elle devait l’être pour une seule raison pour le HC Ajoie avec la chance de pouvoir évoluer dans une toute nouvelle patinoire.

Donc avant de parler Covid-19, pouvez-vous nous dire où en sont les travaux et quelles sont les différentes choses encore à terminer ou peaufiner?

 

Les travaux vont bon train, même si le contexte pandémique ne facilite pas les choses. L’objectif du 18 novembre sera tenu aux dernières nouvelles même si le HCA ne pourra encore prendre possession de tous les espaces

qui lui sont dévolus, notamment sur le plan des vestiaires.

Pour avoir eu la chance de la visiter lors de différentes séances de chantier en lien avec le HCA, je peux vous dire que c’est une très belle réussite. Elle est lumineuse, chaleureuse et les aménagements réalisés pour les spectateurs sont de grande qualité. Vivement que le public puisse la faire vibrer !

 

Les joueurs seront sur la glace bruntrutaine le 18 novembre prochain, cela devait être une belle fête et une communion avec les supporters. Quel est votre ressenti en sachant que les matchs se joueront à huis-clos ou en tout cas avec

un public réduit?

 

Une grande frustration bien sûr. Ce premier match à domicile du HCA dans son nouvel écrin devait être une fête. Elle n’aura pas lieu pour les raisons que l’on connaît. Jouer à huis clos est vraiment désolant, autant pour les joueurs que les spectateurs et les sponsors. Il faudra rapidement trouver des solutions pour limiter au maximum les rencontres dans de telles circonstances. Nous travaillons aussi pour permettre à notre fidèle public et à nos soutiens de pouvoir quand même assister à ces matches en les télévisant au maximum. Nous devrions mettre en place des services dans ce sens.

 

 

Et quel est le ressenti de l’équipe en sachant que le public joue souvent son rôle de 3ème homme du match. Fatalisme, déception?

 

C’est un mélange de tout cela. Fatalisme car nous n’avons pas le choix pour des raisons sanitaires impérieuses. Le staff et nos joueurs sont des professionnels et ils comprennent la situation. Mais déception à coup sûr car le HCA, c’est un tout ! Une première équipe qui nous fait rêver, qui nous offre des sensations extraordinaires que nous gardons encore tous à l’esprit comme la victoire de la Coupe le 2 février à Lausanne, et un public formidable et enthousiaste quigalvanise cette équipe et qui lui fait réaliser de magnifiques exploits.

 

Le milieu du sport est fortement impacté par la Covid-19, et comme pour beaucoup d’autres, le HC Ajoie l’est directement par les mesures prises tant au niveau fédéral que cantonal. Pas de recettes au niveau des entrées, pas de cantines ouvertes à l’heure des matchs, … Et pourtant une saison à assurer avec des dépenses financières. Le Conseil fédéral a annoncé hier le déblocage de 350 millions de francs pour le sport professionnel et semi-professionnel sous forme de prêts sans intérêts et remboursables en dix ans. Comment jugez-vous cette aide?

 

Elle est indispensable. On ne peut pas nous imposer de jouer à huis clos sans nous apporter des compensations liées aux pertes importantes que nous subirons. Le Conseil fédéral l’a compris, et la Ligue suisse de hockey sur glace est au front avec les clubs pour relayer ces grosses inquiétudes. De nombreux secteurs de l’économie vivent malheureusement les mêmes contraintes et les difficultés financières qui en résultent. Mais l’aide est essentielle pour passer ce cap tourmenté, reste à espérer que cela ne dure pas trop longtemps et que les conditions imposées pour obtenir ces aides ne soient pas trop restrictives.

Le HCA a vécu d’autres turbulences dans son histoire, il a toujours pu les surmonter. Mais il a hâte d’accueillir son public et ses sponsors dans sa nouvelle maison.