Contre les cambriolages, une assurance est absolument nécessaire!

10/11/20208min
Capture-decran-2020-11-10-a-08.41.06-1280x874.png
assurance vol

UNE ASSURANCE ABSOLUMENT NÉCESSAIRE


Dans le Jura, environ le 99% de la population, aussi bien propriétaires que locataires – bureaux, entreprises et magasins compris – est assurée en cas de vol. Petite piqûre de rappel des possibilités avec Marianne Chapuis, agente générale à La Mobilière du Jura.


L’assurance ménage présente diverses couvertures, dont le vol par effraction ainsi que le vol simple au domicile – au cas où p. ex. on aurait oublié de fermer une fenêtre, et que quelqu’un se serait introduit pour y dérober un ou plusieurs objets. Quel que soit le type de vol, une franchise s’élevant en

général à Fr 200.—est à charge de l’assuré.


Lors d’un vol par effraction, tous les biens mobiliers du client sont assurés pour autant que la somme d’assurance soit correctement déterminée. Dans le canton du Jura, la somme d’assurance est déterminée en fonction de la somme incendie obligatoire et ce à « valeur à neuf ». Si l’on a par exemple déterminé une somme d’assurance de Fr 70’000.– et que l’on subit un vol durant lequel tous les biens sont emportés, à condition que la somme d’assurance soit correcte, on pourra toucher cette somme. Bien sûr, si au départ la valeur des biens a été sous-estimée et que le vol dépasse la valeur

prédéterminée, l’assuré ne pourra toucher qu’une partie de l’indemnité. Il s’agit de la règle de sous-assurance.

D’ailleurs, l’assurance ne couvre pas seulement les objets dérobés, mais aussi et de manière subsidiaire les dégâts commis lors de l’effraction (portes, fenêtres, etc.).


Ceci pour la couverture de base, qui comporte comme on sait l’incendie, les dommages naturels, le vol simple au domicile, le vol par effraction et les dégâts d’eau. Mais il y a une restriction, dans la couverture de base, en ce qui concerne les bijoux et montres de valeur par exemple, précise Marianne

Chapuis. Si leur valeur d’ensemble dépasse les Fr 30’000.–, il faut que ceux-ci soient placés dans un coffre emmuré ou dépassant 100 kg. S’ils ont été dérobés alors qu’ils étaient rangés ailleurs que dans un coffre, la valeur dépassant les Fr 30’000.- ne serait pas couverte. Il est possible de faire une

couverture complémentaire qui s’appelle « objets de valeur » et qui couvrirait chaque bijou ou montre individuellement. Il y a également une restriction s’appliquant aux valeurs pécuniaires, couvertes jusqu’à Frs. 5000.- (en cas de vol par effraction). Il est aussi à noter que si l’on dispose d’un système d’alarme, l’assurance octroie un rabais de 20% sur la prime du vol par effraction (contenue dans l’assurance ménage).


Pour les entreprises et les magasins, la prime assurance de base entreprise est établie en fonction du genre de marchandises présentes et du genre de commerce. L’importance du facteur risque, déterminée par les spécialistes après une analyse pointue, dépend aussi de la

valeur des biens, du type de bâtiment et des divers moyens de sécurité. « Le risque est bien plus élevé dans un garage proposant des voitures de très grandes marques, que dans un autre vendant des voitures d’occasions, ou dans une bijouterie proposant des montres en or, que dans un magasin bio», renseigne encore et à titre d’exemple Marianne Chapuis.


Pablo Davila